EXPOSITION

Destruction... Petites respirations

Exposition personnelle présentée à Pau (Chapelle de la Persévérance) du 24 au 30 octobre 2011, et illustrée par un texte "Lettre ouverte de la Terre à l'Homme".

 

Cher humain,

 

J'ai longtemps hésité avant d'écrire cette lettre, j'avais peur de te vexer, mais il est grand temps que je te dise ce que j'ai sur le cœur.

 

Façonnée par la main d’un dieu ou fruit d’un hasard cosmique, je suis née il y a 4,56 milliards d’années, minuscule caillou fertile dans l'univers (Toile Big Bang).

 

Tu t'es fait une place sur mes continents, tu as grandi, évolué. Tu as cultivé ma terre et tu as créé toutes sortes de machines.

 

Et puis tout s’est gâté, en même pas cent ans.

 

Tu oublies ce que tu me dois, tu veux plus et toujours plus, sans te soucier, ni de moi, ni même de tes congénères. Tu te moques des grands équilibres. Seul le profit t'intéresse.

 

Tu saccages mes espaces naturels, mes forêts (Toile Amazonie, un cri), tu vides mes océans (Toile Pêche abusive), tu extermines certains animaux au nom d'une esthétique futile (Toile Noir d’ivoire).

 

Tu joues au puissant, juste pour le plaisir (Toiles Palombes, Mort au lièvre, Mort aux canards).

 

On dirait que tu te prends pour le Créateur. Tu exploites la vie à outrance (Toiles Cot-cot), tu recraches dans mon atmosphère et mon environnement toutes sortes de cochonneries, mettant en péril les grands équilibres climatiques (Toiles Fonte des glaces, Sécheresse), laissant derrière toi la mort et la désolation (Toile Marée noire), menaçant même ta propre espèce (Toile Radioactif).

 

Alors tu te mens, tu recrées des espaces où tu viens chercher le silence, la communion avec une pseudo-nature et la contemplation (Toile Niwa).

 

Pour te donner bonne conscience, tu tentes de réintroduire des espèces mais ne vois-tu pas qu'il est déjà trop tard ?(Toile L’ours).

 

Les espèces que tu éradiques, la mer que tu souilles, la forêt que tu arraches ou que tu brûles (Toiles Pyromane) ne seront bientôt que des objets derrière des vitrines, des animaux dans des zoos (Installation).

 

Tu m’abîmes et tu es incapable de vivre parmi tes semblables. L’intolérance, la guerre, la discorde sont ton quotidien (Toiles Racisme, Peuple, Libye, Religions).

 

Le pire c'est que tu ne t'en aperçois même plus et même si tu voulais ouvrir les yeux, la censure t'en empêcherait (Toile Liberté de la presse). Il ne te reste plus qu'à souiller les murs pour crier ton mal être (Toile Défouloir public).

 

Tu t'autodétruis (Toile Anorexie) ou tu te révoltes (Toile Colère). Tu hallucines devant cette spéculation absurde (Toile CAC 40). Tu rêves d'une alternative (Toile Manifestation). D’autres fois, ta voix s'étouffe, tu as peur, la vérité te dérange et tu préfères te taire (Toile Silence !).

 

Ce que je ne comprends pas, c'est que tu te reproduis pourtant (Toile Surpopulation). Quel avenir vas-tu offrir à tes enfants ?

 

Et puis après ? J’ai peur que tu me portes le coup de grâce. Tout serait fini, tu disparaîtrais (Toile Humanité), je redeviendrais caillou inerte parmi des milliards de cailloux Toile Big Crush).

 

J’ai mal… ta bêtise, ton égoïsme, ton inconscience…

 

Cher humain, tu m'as beaucoup déçue, c'est vrai. Mais je sais aussi que tout n'est pas mauvais en toi. Tant que tu respireras, j'ai envie de garder espoir.

 

Bien à toi,

 

Terra.